Petite histoire du groupement de la Forêt, ou de ce qu’il en reste !

Le groupement de la Forêt est né en 1949 et les habitants, à l’époque 11 familles, y rentrèrent en 1950.

C’était alors la pleine campagne, personne ne possédait de voiture, et les transports publics ne passaient pas encore la route de Meyrin, en dehors des cars Auderset-Dubois qui desservaient l’aéroport directement depuis la gare, et sur une route qui était encore en terre battue depuis le Bouchet.

Du groupe de La Forêt, il ne reste que 2 villas simples et une villa jumelle, habitées par la deuxième génération et un locataire forcé, qui n’a pas pu racheter la villa, l’Etat menaçant l’AGCT de faire valoir son droit de préemption. 

Les autres villas ont disparu pour laisser place à un immeuble de 6 étages où s 'est installé  le groupement "Les Platanes " en PPE.

Tel un renommé village Gaulois, les « survivants » sont maintenant sous la menace de l’établissement d’un nouveau plan de quartier qui veut raser toutes les villas restantes pour y mettre de nouvelles barres d’immeubles. Ils se sont jurés de se battre pour y rester jusqu’à ce qu’ils soient rappelés dans un monde fait de pain et de miel, à moins que ce ne soit pour bouffer leurs pissenlits par les racines.

.

Accéder aux fichiers du groupement (membres uniquement)